Découvrez notre nouvelle plateforme Kwanko ici

Le QSP Summit 2019 a (encore) été l’un des meilleurs événements marketing auquel il fallait assister. Plus de 2300 entreprises majeures étaient présentes à cet événement, d’une durée exceptionnelle de 2 jours.

Le QSP Summit en est à sa 13e édition et prend de l’ampleur chaque année. Cette fois, la convergence entre technologie et marketing/management était à l’honneur. Nous vivons des temps difficiles en raison de l’imbrication entre technologie, méthodes de travail et marketing auprès de notre public. Tous les intervenants se sont concentrés sur ce mot clé principal : la convergence. Et voici les différents types de convergence : en ligne-hors ligne, voix-data, humains-robots, technologie-lieu de travail, créativité-management, personne-culture, produit-marque, marketing-technologie…

Tout cela a été discuté durant ces deux jours, avec des intervenants comme Daniel Pink, Spencer Harrison, Stanley Hainsworth ou encore Barbara Kahn. Il y a eu beaucoup de conférences intéressantes, mais les WorkLabs sont particulièrement connus pour leurs apports approfondis sur un sujet spécifique.

Comment motiver votre équipe ?

Effectivement, l’un des éléments les plus difficiles pour une entreprise est de garder ses employés concentrés et de les encourager à donner le meilleur d’eux-mêmes chaque jour. Il est donc important d’avoir quelques informations à l’esprit :

« Les récompenses liées à des conditions sont efficaces pour des tâches simples et à court terme ; cependant, elles le sont moins pour des tâches complexes ou à long terme. »Daniel Pink au #qspsummit

Daniel Pink QSP Summit

« Tant que la tâche impliquée ne demandait que des compétences mécaniques, les primes fonctionnaient comme on pouvait s’y attendre : plus le salaire était élevé, meilleure était la performance. » – Daniel Pink au #qspsummit

Pour décoder au mieux, en termes simples et en quelques mots un discours complet et très éclairé : accorder des primes pour la productivité et la motivation ne vous mènera pas très loin. Ce que vous devez faire, c’est utiliser davantage le concept « Pourquoi ». Expliquez à votre main-d’œuvre POURQUOI elle fait ce qu’elle fait. Donnez-lui une vision d’ensemble. Ce que sa contribution apporte à la marque, au client… Et à l’équipe.

L’autonomie comme outil d’autonomisation

Premièrement, l’autonomie est primordiale pour que les travailleurs se sentent impliqués dans leurs tâches et dans l’entreprise. Hmmm, quel concept étonnant ! 😉 « Créez de petits îlots de tâches non attribuées pour augmenter l’innovation dans votre entreprise. » — Daniel Pink

Comme vous pouvez le constater sur notre page Carrières, notre culture d’entreprise insiste sur l’importance pour nos employés de prendre des initiatives. Deuxièmement, une mentalité agile est indispensable pour évoluer. Notre devise le dit bien : « Get up and Disrupt! »

QSP Summit stage

Et Spencer Harrison l’a encore confirmé : « il est important d’avoir des optimistes et des sceptiques dans son équipe pour apporter de nouvelles idées qui mèneront à l’innovation ». Notre environnement multiculturel composé de personnes issues de dizaines de nationalités et de cultures différentes est l’un de nos plus grands atouts. Chacun a sa propre personnalité et son propre parcours, ce qui apporte à chaque projet une approche particulière, et c’est le secret d’un résultat de qualité.

« Chaque organisation doit prendre en compte, même si c’est difficile, ce que chaque personne est le plus à même de réaliser au mieux selon l’heure de la journée et son biorythme » – Daniel Pink.

Pour conclure, nous avons compris qu’il nous fallait une approche évolutive avec les années. C’est pourquoi nous avons créé Wook (Work Office & Organisation chez Kwanko) : un projet de 2017 pris en main par les employés du Groupe pour un environnement de travail plus transversal et flexible.

L’avenir du retail… et Kwanko

À moins d’être un ermite ou d’avoir vécu dans une grotte, vous devriez avoir entendu que le retail était en pleine révolution. C’est d’ailleurs peut-être la plus grande révolution depuis l’apparition des magasins physiques. Il ne suffit plus d’avoir une boutique à chaque coin de rue pour défier la concurrence.

Si vous n’êtes pas présent sur mobile, vous ne serez pas visible dans la rue. On passera juste devant votre vitrine sans y jeter un œil. C’est un constat incroyable ! D’autre part, nous voyons des marques originales comme Amazon ouvrir des magasins.

Il était important de voir ce que des spécialistes comme Howard Saunders (@retailfuturist), Gerald Storch (ancien PDG de Toys R’ Us et de HBC) et Barbara Kahn, pour n’en citer que quelques-uns, pouvaient nous dire sur cette évolution. Quelles sont les voies ACTUELLES et futures du succès pour la vente au détail ?

Vous l’imaginez bien, il est difficile de résumer en quelques mots tout ce que nous avons appris au QSP Summit. Le secret de la réussite n’est pas un protocole unique, on ne peut pas s’attendre à ce que ça fonctionne de la même façon pour tout le monde.

Cependant, nous pouvons mettre en évidence certaines de ces leçons pour vous.

Comme l’a souligné la conférence de cette année, la convergence est la clé. Vous devez proposer à votre client une expérience unifiée unique, quel que soit le canal qu’il utilise pour vous joindre. Les clients veulent « acheter quelque chose qu’ils apprécient à quelqu’un en qui ils ont confiance », Barbara Kahn au #QSPSUMMIT2019

Barbara Kahn Retailing Success Matrix

Fondamentalement, nous pouvons parler de différenciateurs tels que le prix intéressant, l’image de marque, l’expérience, la fluidité comme dans ce tableau. Ce sont autant d’éléments valables et importants quant à la façon dont notre marque est perçue par rapport à la concurrence.

Mais ce qui nous rend si heureux chez Kwanko, c’est de savoir à quel point nos solutions de performance marketing peuvent vous aider à voir vos ventes décoller :

Pour conclure, Kwanko est votre meilleur partenaire de performance marketing pour réussir en 2019 et à l’avenir.

Vous voulez faire mieux que vos concurrents ? Soyez présent partout de manière cohérente et conforme à votre marque. Et la bonne nouvelle, c’est que nous pouvons vous aider. Contactez notre équipe pour trouver la solution la plus adaptée à vos besoins.

Pour faire connaître vos produits et vos services, vous dépensez beaucoup d’argent en créant des campagnes marketing qui doivent être efficaces et pertinentes. Mais comment mesurer réellement avec précision le ROI de vos actions ? Comment savoir si votre investissement sur Google Adwords est plus performant que celui fait sur Facebook par exemple ? Êtes-vous sûr que vos campagnes d’email marketing ou d’affiliation ont été les uniques déclencheurs de la conversion ? Face à cette problématique complexe, les modèles d’attribution tentent de percer les mystères du parcours client afin d’identifier et d’optimiser le cheminement qui a conduit à prendre une décision d’achat.

Pourquoi s’intéresser à la mise en place d’un modèle d’attribution ?

L’attribution est une méthode stratégique qui mesure l’efficacité respective de vos différents canaux et de vos points de contact dans les chemins de conversion empruntés par vos clients. Or, dans un environnement hyper fragmenté, il n’est jamais facile de savoir quelles ont été les étapes qui ont finalement décidé le client. Cela peut-être très graduel comme très soudain, selon les besoins et les attentes exprimés ou non.

Les modèles d’attribution permettent d’optimiser votre stratégie marketing et de mieux ventiler vos dépenses par canaux en fonction de leur efficacité. Le but n’est pas d’être partout, tout le temps, mais au contraire, d’investir là où c’est réellement pertinent selon vos produits, vos offres et les profils clients. Pour cela, un modèle d’attribution permet de scorer vos canaux selon l’impact qu’ils ont eu sur la conversion. En clair : qu’est-ce qui a décidé un client d’acheter un produit ? C’est une décision qui n’est pas linéaire et qui dépend de très nombreux facteurs. Et c’est là où tout se complique, car retracer finement une prise de décision a toujours une part d’aléatoire.

Les différents modèles d’attribution

Il existe de nombreux modèles d’attribution différents. Nous vous présentons ici les plus connus et les plus utilisés. Spoiler : aucun d’entre eux n’est réellement efficace à 100%.

Le modèle du dernier clic

C’est le plus traditionnel et l’un des plus utilisés, notamment en affiliation. Ce modèle consiste à attribuer la conversion au dernier clic enregistré. C’est un modèle très basique, car une conversion est toujours précédée de plusieurs interactions avec une marque. Miser uniquement sur le dernier clic ne vous donnera jamais une vue globale du parcours client.

Le modèle du premier clic

Ce modèle attribue tout le mérite de la conversion au premier point de contact. Il est simple, mais très imparfait, car ce n’est que le début d’un long parcours qui peut comporter de nombreuses autres zones d’influence. Ce n’est pas parce qu’un visiteur clique sur une publicité Facebook que celle-ci est l’unique déclencheur de la vente.

L’attribution linéaire

Puisque chaque conversion fait intervenir plusieurs canaux, l’attribution linéaire lisse tous ces canaux de manière identique. La conversion est alors distribuée à parts égales entre les différents canaux qui sont intervenus dans le processus de conversion. Ce modèle a le mérite d’intégrer le facteur omnicanal dans l’analyse, mais sa répartition reste arbitraire. Pour l’attribution linéaire, chaque canal a la même valeur.

L’attribution selon l’emplacement dans le parcours

Ce modèle prend en compte tous les points de contact, mais il donne plus de valeur à ceux qui sont plus proches de la conversion. C’est un modèle utile dans le sens où il estime que les dernières étapes sont celles qui sont les plus importantes, au détriment de la phase de découverte. C’est un postulat avec une certaine logique, même s’il n’apporte presque pas de valeur aux premières étapes.

L’attribution parabolique

C’est un modèle qui souligne l’importance du premier et du dernier canal du chemin de conversion. Le premier, car c’est la découverte de la marque, le dernier, car c’est celui qui arrive juste avant la conversion et qui a pu influencer l’acte d’achat. Tous les canaux intermédiaires sont lissés. C’est un modèle hybride entre le premier clic, le dernier clic et le linéaire.

L’analyse contributive peut-elle répondre aux biais de l’attribution ?

L’analyse contributive permet théoriquement d’analyser les performances de tous les leviers sur l’ensemble du parcours d’achat. On peut savoir lesquels ont eu le plus de poids et le plus d’impact. C’est un modèle basé sur la donnée qui évite la plupart des erreurs d’attribution classique en lissant le parcours. L’analyse contributive rend l’attribution moins arbitraire avec une meilleure segmentation des intervenants. Il en existe quatre grands types d’intervenants :

Les modèles d’attribution sont aussi utiles que complexes et supposent une très bonne connaissance de l’expérience utilisateur et des parcours clients. Prendre des décisions sur un modèle imparfait ou arbitraire pourrait se révéler dangereux sur le long terme. C’est pourquoi, il est important de prendre le temps d’affiner la mise en place de son modèle avec des professionnels de la data et du webmarketing. Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez notre outil d’attribution intelligent, le SMARTattribution !

C’est le dilemme cornélien auquel doivent faire face tous les responsables marketing, traffic manager et responsable de la vente en ligne. Vous avez négocié un budget publicitaire et il ne reste plus qu’à l’utiliser. Mais comment faire ? Et surtout, où investir ? Les réseaux sociaux, bien sûr. Sauf que les récentes révélations sur les fraudes au clic publicitaire peuvent refroidir votre entrain. Dans l’influence marketing, alors. Mais comment calculer le ROI que votre directeur attend avec impatience ? Pour éviter la migraine, faisons le tour de la question ensemble afin de prendre un peu de recul.

Le modèle peso : un bon début pour cartographier vos options

PESO est un modèle qui a été développé par l’agence américaine Spinsucks et qui présente de façon schématique les grandes options qui s’offrent à vous pour faire parler de votre marque et attirer de nouveaux prospects :

Votre budget publicitaire pourra donc se dépenser dans la rubrique Paid ainsi qu’aux intersections des cercles Earned et Owned.

Le cercle « paid » : la publicité et le contenu payant

À l’intersection du « paid » et du « owned » : l’incitation

À l’intersection du paid et du earned : notoriété

Vos buyer personas : pour savoir quel message faire passer et sur quel canal

Maintenant que vous savez quelles sont les options à votre disposition, il faut savoir à qui parler. Pour cela, la définition de vos buyers personas est essentielle. Ce sont des portraits robots de vos clients qui sont créés selon l’expérience de vos équipes, les données à votre disposition et le retour du support client. Chaque persona dispose d’une personnalité qui lui est propre, d’une identité, d’un mode de vie, d’habitudes de consommation, de lecture, etc. En général 4 à 5 personas suffisent pour couvrir 80% de vos clients. Vos personas sont indispensables pour choisir les bons moyens de communication de manière ciblée et stratégique.

Définir vos objectifs promotionnels

Pourquoi faites-vous de la publicité ? La question est essentielle, car il faut être précis. Vendre plus n’est pas un objectif, c’est un souhait. En revanche, augmenter les ventes de 5%, trouver 200 nouveaux clients et augmenter le panier moyen de 10% dans les 3 prochains mois sont des objectifs. Vos objectifs publicitaires doivent suivre le modèle SMART. Cela signifie qu’ils doivent être spécifiques, mesurables, atteignables, réalistes et temporellement définis. Sans objectifs clairs, il sera impossible de savoir si vos investissements seront pertinents. Ils vous serviront également à définir les bons indicateurs de performance que vous pourrez suivre au sein d’un tableau de bord. Enfin, il faut faire la différence entre les impératifs de court terme (vente immédiate) et ceux de long terme (notoriété, image, respectabilité) qui peuvent se compléter par une approche orientée inbound marketing.

Créer votre plan publicitaire en fonction de votre budget publicitaire

C’est la dernière étape et la plus importante : il faut attribuer une option publicitaire à un persona et à un objectif. Cela peut être, par exemple, le fait de se lancer dans des campagnes adwords pour le persona Pierre, qui est responsable des achats, avec un objectif de trouver 5 nouveaux clients B2B d’ici la fin du mois. Les bonnes pratiques pour réussir votre plan publicitaire :

Utiliser efficacement un budget publicitaire peut être difficile face à toutes les possibilités qui s’offrent aux marketeurs. Encore plus lorsque l’organisation interne crée des silos avec les équipes communication et commerciales. C’est la raison pour laquelle, il existe des partenaires comme Kwanko qui peuvent vous accompagner dans l’utilisation de votre budget afin de maximiser vos stratégies de lead generation et de traffic management. Besoin d’aide ? Découvrez nos solutions et contactez-nous pour en savoir plus !

Difficile de trouver une marque plus universelle, plus créative, plus engageante et plus facilement identifiable par toutes les générations que Disney. Alors, autant dire que lorsque la boutique en ligne de Disney a choisi Kwanko pour recruter de nouveaux clients et générer du trafic sur son site, ce fut une grande fierté, une belle preuve de confiance et surtout la récompense du travail de fond engagé par Kwanko depuis des années pour faire la promotion du marketing à la performance.

Disney Store et Kwanko : une longue histoire

Nous collaborons de près avec Disney Store depuis 2011, et connaissons bien les problématiques liées à l’optimisation des ventes en ligne des multiples produits de la marque. Une collaboration de confiance qui s’est conclue par la gestion exclusive du programme d’affiliation de Disney Store en 2017.

En lançant son programme d’affiliation avec Kwanko, la boutique en ligne disneystore.fr poursuit deux objectifs principaux : booster le trafic sur son site avec des visites qualifiées d’un côté, et générer des ventes et optimiser le taux de conversion de l’autre.

Une mission attendue par de très nombreux affiliés qui ont développé une vraie relation affinitaire avec Disney Store.

L’enjeu de la saisonnalité pour Disney Store

La boutique en ligne de Disney cherche à augmenter son potentiel de ventes sur les produits dérivés de films ou les exclusivités, et ce, tout au long de l’année. Après la période phare de Noël, c’est le carnaval qui monopolise l’attention et qui constitue le principal enjeu des semaines à venir.

Les éditeurs affinitaires sont par ailleurs très recherchés et valorisés sur le programme, puisque très prescripteurs de la marque : aujourd’hui, Disney Store fait confiance à Kwanko pour le recrutement et l’animation de cette typologie, sur laquelle des actions sont menées spécifiquement, et de manière récurrente (jeux concours, mise en place de rémunérations dédiées, etc.).

La réactivité de Kwanko, couplée à l’attractivité du programme et à la qualité des campagnes permettra ainsi le respect des conditions de diffusion et de la notoriété de la marque pour atteindre les objectifs fixés par Disney Store.

Un programme attractif pour les affiliés

Au-delà de la bienveillance naturelle que l’on peut avoir pour les produits et l’univers Disney, relayer la campagne Disney Store est l’illustration d’une stratégie de marketing à la performance où les affiliés sont totalement engagés pour la réussite de ce partenariat.

Au programme : une rémunération standard élevée, la livraison gratuite à partir de 59,90 € d’achat, des produits exclusifs en vente uniquement sur le site, ainsi que la possibilité de réaliser des jeux concours, avec des dotations fournies par Disney Store et des hausses de rémunérations récurrentes contre des mises en avant.

« ?C’est un package complet et avantageux qui est très recherché des affiliés, car la marque fait rêver les petits comme les grands et permet un ciblage large??», confirme Florence Turpin, Account Manager Affiliate Marketing chez UDG, l’agence digitale en charge de l’affiliation Disney Store France qui travaille depuis plusieurs années en partenariat avec Kwanko. «?Nous offrons par ailleurs une rémunération spécifique à 7% pour les sites affinitaires??».

Il faut dire que la rémunération est attractive et promet aussi de bonnes performances. Grâce aux récentes optimisations effectuées sur le programme, les ventes du Disney Store ont augmenté de 10% au cours des 6 derniers mois.

“Disney Store est un programme très agréable à gérer, en fil rouge mais aussi sur les périodes fortes. Au moment de Noël notamment, le suivi des performances et l’atteinte des objectifs fixés sont extrêmement challengeants, et c’est vraiment un plaisir de constater que les affiliés sont systématiquement mobilisés pour apporter le meilleur, et faire en sorte que nous parvenions à nous dépasser chaque année !” explique Thibaud Labourdette, Senior Account Manager Kwanko du programme Disney Store.

À la fois marque premium à fort potentiel et disposant d’un ancrage remarquable auprès de son public, Disney est un tremplin passionnant pour les affiliés à travers son site de vente en ligne Disney Store. Il permet très naturellement de créer un storytelling et un contenu sur mesure pour initier le dialogue avec sa communauté et s’engager pour un programme de marketing à la performance à forte valeur ajoutée.

À peine remis du Black Friday et des achats de Noël, qu’un autre événement commercial d’envergure est déjà lancé. Les Soldes d’hiver représentent une occasion importante pour développer votre chiffre d’affaires. Malgré les débats en cours autour de la loi PACTE, qui pourrait diminuer la durée des soldes à 4 semaines, les Soldes d’hiver 2019 resteront bien dans leur forme initiale. Soit six semaines de bons plans, du 9 janvier au 19 février 2019 (avec des ajustements de date pour certains départements du Nord-Est et d’outre-mer). Ces dates valent d’ailleurs autant pour les commerçants physiques que pour les e-commerçants. Alors que le jour J est arrivé, il est encore temps de faire un dernier point sur votre check-list.

Anticipez la révision de votre infrastructure

Comme on fait la révision d’une voiture avant un grand trajet, c’est le moment de plonger les mains dans le cambouis de votre site. Le but est d’optimiser le fonctionnement de votre infrastructure afin que votre plateforme soit la plus efficace possible au moment des Soldes. Profitez-en pour effectuer toutes les mises à jour de votre CMS, de vos éventuels plug-ins, de gérer le cache de votre serveur et la vitesse de chargement des pages. Votre inventaire doit être bien connecté à votre site et il faut toujours tester le bon fonctionnement de votre workflow, de l’inscription à la commande, en passant par les notifications automatiques.

Ce qui fonctionne pour un site web vaut aussi pour votre application mobile. Tout ce travail d’optimisation et de test doit se planifier pour s’effectuer juste entre Noël et le début des Soldes. Mais il n’est pas trop tard pour le faire ! En effet, un serveur qui plante le jour des Soldes en raison d’une trop grande influence ou une mise à jour critique qui paralyse votre site peut avoir des impacts dramatiques.

Avec votre DSI ou vos prestataires, assurez-vous que tout soit bien fonctionnel.

Soignez votre page d’accueil

Impossible de communiquer sur les Soldes avant les Soldes. Mais votre site doit être prêt pour qu’à huit heures précises, le jour J, la transition se fasse sur votre nouvelle page d’accueil. Ce changement doit être instantané, quitte à mettre votre site en mode maintenance une heure avant, avec une page spécialement conçue qui peut intégrer un compte à rebours. C’est un laps de temps permettant d’affiner les derniers détails, de votre catalogue de produits à la sécurité des données, en passant par les landing pages.

Une fois en place, votre page d’accueil doit valoriser les promotions avec un design clair et des informations lisibles et accessibles.

Si au cours des premières heures, vous avez le moindre doute sur la conversion d’un CTA, n’hésitez pas à  déployer une version alternative. L’A/B testing pourra vous donner des informations importantes pour ajuster l’information en temps réel.

Préparez vos campagnes publicitaires

Dès le premier jour des Soldes, vos campagnes publicitaires doivent être en place, testées, optimisées et prêtes à être diffusées. Cela dit, il est toujours temps de lancer votre campagnes. C’est un travail qui se prépare en amont afin de personnaliser chaque message. L’email marketing est un levier qui reste très pertinent pour communiquer auprès de votre fichier client. Vous pouvez utiliser la puissance des données pour réaliser des filtres et des tris aboutis dans votre segmentation. Entre les clients fidèles, les occasionnels et les uniques, il est important d’adapter le discours et les arguments utilisés pour optimiser son taux de conversion.

Pour les campagnes sociales, votre équipe doit être prête à surveiller la concurrence, les mots-clés pertinents et l’évolution du reach pour s’adapter au fur et à mesure.

Cultivez vos relations avec les plateformes tierces

Vos produits ne sont pas vendus que sur votre site web, mais aussi sur des sites de bons plans, de cashback, des comparateurs des prix ou des marketplaces. Il est donc important de s’assurer que tout soit bien opérationnel. Le catalogue de prix doit être soigneusement étudié et vérifié pour éviter tout risque d’erreur. En cas de changement de prix pendant une période limitée, pensez bien à vous assurer que votre promotion soit bien répercutée sur l’ensemble des plateformes.

C’est la même chose pour les bons de réductions et les codes promo. Il existe de nombreuses possibilités exclusives que vous pouvez offrir à vos clients. Livraison gratuite, promotion supplémentaire, service premium… tous les leviers commerciaux avec les marketplaces doivent être sous contrôle.

Au-delà de la partie technique et marketing, pensez aussi à interagir régulièrement avec vos clients sur votre site et les sites marchands. Certains peuvent poser des questions ou donner des avis qui peuvent justifier une précision de la marque. Assurez-vous d’avoir les bons outils pour modérer, réagir et accompagner les contenus lorsque vos clients ont besoin de vous.

Une période aussi importante que les Soldes d’hiver ne s’improvise pas. C’est pourquoi de nombreux e-commerçants travaillent en direct avec les plateformes d’affiliation pour optimiser leur impact en ligne. Entre la gestion des leviers d’acquisition : email marketing, codes promo, display, etc. c’est un gain de temps et de réactivité appréciable.

Notre équipe d’expert peut vous accompagner durant les Soldes d’hiver mais aussi tout au long de l’année. Contactez-les pour en savoir plus !

Si le mois de janvier sonne comme le renouveau après les excès des fêtes, c’est aussi la période tant attendue des Soldes d’hiver. Pour les commerçants physiques et les e-commerçants, c’est un événement à ne pas manquer. Toute la mécanique doit être parfaitement huilée, tant d’un point de vue logistique que commercial et marketing. Or, réussir ses Soldes d’hiver ne s’improvise pas. Pour être sûr de ne pas se tromper, nous allons tenter de vous guider pendant cette dernière ligne droite.

Soyez prêt en temps et en heure

Le lancement officiel des Soldes d’hiver 2019 est prévu pour le 9 janvier 2019 à 8 heures, pour la majorité des départements français (et une semaine plus tôt pour la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle et les Vosges, ainsi que l’outre-mer). Toutes vos offres doivent donc être prêtes : politique de prix, design de votre page d’accueil, bannières promotionnelles, campagnes marketing, etc.

Pour les e-commerçants, ne perdez pas de temps et faites la promotion des bons plans dès le début des Soldes. Contrairement à une boutique physique où les visiteurs peuvent attendre une deuxième démarque, le visiteur en e-commerce a peu de chance de revenir s’il n’est pas satisfait des offres proposées. Il faut donc taper vite et fort pour marquer les esprits.

Optimisez votre site

Saviez-vous qu’une différence d’une seule seconde dans la vitesse de chargement d’un site peut avoir des conséquences économiques ? Plus votre site se chargera rapidement, plus vos visiteurs seront susceptibles de rester. C’est d’ailleurs encore plus le cas sur mobile. L’optimisation de votre code et la compression des images sont donc indispensables pour garantir une bonne expérience utilisateur.

Profitez des quelques journées avant les Soldes pour tester votre site sur différents terminaux : téléphone, tablette, ordinateur et un maximum de tailles d’écran. Votre design doit être responsive dans les moindres détails : menu, description des produits, carrousels de photo, etc.

Ce qui vaut pour le design vaut aussi pour l’automatisation : entre les paniers non complétés ou les offres spéciales, tous les scénarios doivent être opérationnels. Rien de pire que de recevoir de multiples relances alors qu’on vient justement de payer un achat. Enfin, vous devriez déjà le savoir, mais une attention toute particulière est requise concernant la gestion des données personnelles. Avec le RGPD, toutes vos données doivent être sécurisées et bien organisées. N’abonnez pas par défaut tous vos acheteurs à votre newsletter !

Faites monter la pression

Email marketing, réseaux sociaux, site web… les Soldes d’hiver sont un événement et il faut jouer le jeu. Pour réussir ce qui reste un événement commercial incontournable, il est important de communiquer subtilement pour préparer votre communauté aux bons plans à venir. S’il est impossible de vendre des produits par avance ou de promouvoir des offres avant le début des Soldes, misez sur le storytelling. Racontez des histoires à votre communauté, dévoilez les coulisses de la préparation, comment se passe la mise en place tant dans vos magasins physiques que sur internet. Une bonne méthode pour attirer l’attention et fidéliser les plus curieux.

Relayez l’information auprès de vos publishers et influenceurs

De nombreux sites comparent et analysent les prix et les offres pendant les périodes promotionnelles. C’est là où la réactivité est cruciale. Un simple écart de quelques euros avec votre concurrent peut entraîner une perte de clientèle et annihiler vos chances de cross-selling. Il faut donc rester vigilant en permanence et travailler avec vos relais d’influence. Les publishers peuvent agir comme des apporteurs d’affaires si vous êtes dans une vraie logique de coopération. Mais là aussi, vous serez en concurrence. Fidéliser ses influenceurs et ses publishers est donc un enjeu stratégique.

Optimisez votre logistique

Frais et délais de livraison, gestion des stocks et des paiements… les consommateurs veulent des expériences transparentes et sans friction. Quel que soit le terminal utilisé, vos offres doivent être clairement accessibles. Les clients détestent les mauvaises surprises. Ajouter des taxes ou des surcoûts cachés à la dernière étape du processus d’achat peut être destructeur. Prenons l’exemple des frais de livraison : s’ils ne sont pas offerts, il faut être très clair dès la première page du tunnel d’achat pour éviter déception et frustration.

C’est la même chose avec la gestion de votre inventaire. Un produit non disponible ne devrait plus être accessible, à moins d’en faire un outil de communication. Vous pouvez préciser la date de réassort, ou ajouter un message du type « trop tard, d’autres en ont profité avant vous. Mais il reste encore d’autres offres à explorer« . La logistique, c’est l’étape finale de la conversion : de l’ajout au panier à la livraison, veillez à proposer une expérience fluide et sans accroc.

Si la concurrence est normale chez tous les e-commerçants, pendant les Soldes d’hiver elle est exacerbée. La pression est constante et la fidélité des consommateurs reste très aléatoire. Votre succès dépend de nombreux facteurs, tant technique, que organisationnel et humain. Plus que jamais, la collaboration transversale est indispensable pour faire de ces Soldes d’hiver 2019 un vrai succès.

Vous souhaitez être accompagnés pour maximiser le nombre de vos ventes ? Contactez notre équipe d’experts chez Kwanko.

Le jour J arrive. Votre stratégie est-elle déjà être définie pour le black friday, le dernier vendredi de novembre ? C’est une période où une vague de promotions alimente les ventes de la fin d’année. Christophe Matos, Global CMO et Board Member de Kwanko, vous indique 10 règles de base pour que les marques survivent et convertissent pendant le black friday.

1- Une stratégie globale 100 % black friday

Chaque année, les annonceurs français suivent de plus en plus la tendance internationale de parier sur le black friday. En effet, l’impact sur les ventes annuelles justifie clairement la mise en place d’une stratégie globale. Le black friday nécessite un PnL dédié, qui n’oublie pas de prendre en compte la cannibalisation des ventes hors remise plus la baisse des marges finales.

2- Commencez la preparation au plus tôt…

Agissez tôt et efficacement pour créer la bonne intéraction au moment idéal. Le black friday est le jour de l’année où davantage d’internautes effectuent leurs achats en ligne. Tous les détails comptent pour créer un « moment de vérité », se traduisant par une expérience positive et potentiellement répétée. C’est le jour pour briller et vous devez être prêts ! Les consommateurs préparent eux-mêmes le black friday à l’avance. Vous devez saisir cette tendance.

3- Augmentez votre base de données avant, pendant et après…

L’emailing interne arrive en 2ème position après les recherches organiques, le plus grand circuit de ventes de l’e-commerce. La collecte de leads s’avère être la meilleure source de prospection et devient le principal atout des annonceurs. Le black friday est l’incentive idéale pour inviter les prospects à s’inscrire. Le but est de réduire vos efforts d’acquisition le jour J, afin d’optimiser vos investissements. Une fois votre collecte de leads effectuée, vous bénéficierez d’une base de données prête à convertir en clients.

4- SEO : accentuez la présence organique dans les moteurs de recherche

Le black friday doit être anticipé et pensé stratégiquement pour les moteurs de recherche. Vous devez développer du contenu sur mesure pour créer un historique et acquérir une présence organique dans le principal moteur de recherche du marché. Soyez pragmatiques dans la qualité de vos contenus pour inciter vos utilisateurs à les partager et ainsi renforcer spontanément leur présence organique. Le SEO exige une organisation et une anticipation qui ne sont pas toujours parfaitement réalisées au bon moment. Cela condamne les marques à devoir investir beaucoup dans les annonces payantes lors de l’événement.

5- PPC, Google ads, réseaux sociaux, emailing et retargeting

Si vous n’avez pas assez de temps pour affiner votre présence organique, rien de tel que d’investir dans une stratégie PPC pour optimiser votre présence et profiter de la vague de recherches. Encore une fois, toutes les entreprises n’ont pas la capacité financière de suivre le rythme des principales recherches. Mais il existe des moyens simples et efficaces pour toucher votre cible : les recherches segmentées, qui assurent un ROI positif.

Le meilleur « best practice » des retailers consiste même à acheter du trafic stratégique, en particulier via le levier emailing sur des bases de données externe opt-in*. C’est le principal levier de trafic entrant, aucun autre levier n’aura autant d’impact immédiat sur vos tableaux de bord.

Au cours du black friday, le nombre de visites sur les sites e-commerce peuvent tripler et le taux de conversion finit par baisser. Alors, il est essentiel de concevoir une stratégie de retargeting pour rentabiliser tout ce trafic et augmenter votre ROI one-line et off-line.

6- Audience ciblée

Les e-commerçants doivent se concentrer sur l’augmentation de la Récurrence, de la Fréquence et du Panier moyen de leurs clients (RFP). Le black friday est en effet une des plus grandes opportunités de l’année d’attirer de nouveaux clients. C’est aussi le moment idéal pour fidéliser et augmenter votre panier moyen. La fidélité ne se limite plus qu’aux canaux internes et il est possible, par exemple, de croiser vos données (Exemple : liste de mails cryptés) avec Facebook pour en définir une stratégie personnalisée qui dynamisera vos résultats.

7- Une vraie stratégie d’e-merchandising

Comme en off-line, les e-marchands doivent savoir comment jouer avec l’e-merchandising pour inciter leurs consommateurs à réagir en fonction des objectifs stratégiques de l’entreprise. Plusieurs raisons peuvent justifier l’importance d’un produit : générateur de cash, marge lucrative, disponibilité en stock, positionnement de la marque, saisonnalité… L’e-merchandising est aujourd’hui la première accroche commerciale in-store et requiert une attention accrue lors du black friday pour assurer la dynamique inhérente à l’événement.

8- Mobile first

Alibaba a annoncé que 82 % de ses ventes, lors du Singles Day (11 novembre), ont été réalisées via mobile. Il est fondamental de guider l’ensemble de votre stratégie dans une réalité « mobile », déjà plus que présent dans le ratio du trafic entrant.

9- Présence sur les sites éditeurs stratégiques

Il est essentiel que vous pariez sur les leviers apporteurs de trafic qualifié. Tout particulièrement les comparateurs de prix et les sites de bons plans qui jouent un rôle clé à ces dates.

10- Le black friday sera bientôt le black november

Black friday, cyber monday, black week… la cohue saisonnière est trop tentante pour qu’elle ne soit pas prolongée ! Être le premier à atteindre le consommateur se révèle une guerre sans fin qui nécessite une certaine vigilance concurrentielle. Le « time to market » (délai de commercialisation) est essentiel et il vous appartient de défier les consommateurs avant, pendant et après l’événement.

*Une base de données opt-in est une base d’adresses email composée de personnes ayant donné leur autorisation pour recevoir des emails commerciaux.

Cela peut sembler fou, mais avez-vous déjà pensé à faire de la publicité pendant les vacances d’été ? Je pose la question parce que, partout dans le monde, les marques ont tendance à réduire considérablement leur budget au cours de cette période.

Ne vous méprenez pas, c’était logique à bien des égards… il y a quelques années !

Pourquoi gardez-vous cette vieille tradition AUJOURD’HUI ? Voici quelques raisons pour lesquelles vous avez continué à faire la même chose et ce qui a changé depuis.

1. « Les gens ne sont pas dans l’état d’esprit d’acheter pendant les vacances d’été »

Eh bien, pour celle-ci, vous avez juste besoin de… demander à Google. Selon Google, sur la base des énormes quantités de données qu’ils collectent en permanence, plus de 50 % des acheteurs sont prêts à acheter quelque chose auprès de nouveaux détaillants. Je trouve cela assez impressionnant. Non ?

C’est encore plus intéressant si vous remarquez qu’il n’y a pas beaucoup de marques qui font de la publicité pendant les vacances d’été. Un peu comme vous. 😉 Voilà qui représente une grande chance d’obtenir de nouveaux clients, si vous ne l’avez pas encore remarqué.

Et si vous êtes dans les catégories santé, régime ou fitness, vous avez encore plus de chance. Il semble que 44 % des consommateurs ont acheté quelque chose dans ces catégories au cours de l’été. Surpris ?

2. « Ils ne sont pas faciles à trouver pendant cette période »

Ce qui est drôle avec le numérique, c’est que ce n’est pas physique. Vous pouvez voyager, vous détendre sur une plage ou sortir avec des amis tout en restant connecté. Surtout que nous sommes devenus esclaves de ces terribles appareils appelés smartphones.

Même pendant les vacances, nous les transportons toujours partout. Et que faites-vous avec votre smartphone ? Vous vérifiez les notifications de vos réseaux sociaux, vos fils d’actualité, vos e-mails (au moins le privé) et vous êtes impacté par des marques avisées pendant que vous naviguez. Votre marque est-elle présente à ce moment-là ou s’agit-il de votre concurrent ?

Smartphone Vacation

 

Et ce qui rend les smartphones si parfaits pour la publicité numérique, c’est qu’ils indiquent où se trouve votre public. Vous pouvez personnaliser votre publicité en fonction de l’endroit où il se trouve.

3. « Les campagnes B2B ne fonctionnent pas pendant les vacances d’été »

Pouvez-vous me dire combien de jours consécutifs de vacances vous prenez dans une année ? Je prendrais le risque de dire que ce n’est pas plus de 10 à 15 jours, n’est-ce pas ? Et c’est là que vous vous engagez vraiment à prendre du temps libre. Donc, cela arrive à beaucoup de gens aussi. Dans certains pays, ces chiffres sont même considérés comme scandaleux.

Par conséquent, pourquoi faites-vous une pause d’un mois entier ou plus pour votre investissement publicitaire ?

Si vous segmentez correctement votre publicité et visez le bon public, ils sont impactés par votre marque. Peu importe qu’il s’agisse de vacances d’été ou non. Ce sont les bonnes personnes et ils prennent des décisions à ce moment-là ou après cette période de congés.

4. « Notre équipe marketing est absente pendant les vacances d’été »

Cela pourrait être le cas, cependant, même si vous êtes seul(e) aux commandes, vous pouvez encore automatiser la plupart d’entre elles. Il y a tellement de solutions pour vous tenir au courant des résultats et pour programmer presque tout.

Vous avez déjà entendu parler de la devise : gagner de l’argent en dormant ? C’est tout à fait possible.

Regardons les choses en face. Si vous avez l’aide d’une agence, ils auront une équipe prête à s’occuper de votre publicité. Si vous n’en avez pas, vous pouvez toujours programmer votre investissement publicitaire en fonction des résultats précédents avec un investissement maximum et minimum par jour/semaine.

Et si votre pipeline de conversion n’est pas en mesure d’être atteint, vous pouvez tout aussi bien fermer l’ensemble de l’entreprise pour cette période. Mais encore une fois, on pourrait aussi bien parler de 15 jours maximum, n’est-ce pas ?

Laissez-moi vous faire une suggestion : contactez notre équipe et laissez-les travailler pour vous cet été. 😉

Vous pouvez partir en vacances en toute décontraction puisque vous avez une équipe complète de professionnels du marketing à la performance pour livrer les résultats que vous avez définis.

Traveling Informed

 

5. « C’est difficile d’avoir des personnes pour relayer nos campagnes puisqu’elles sont aussi en congés »

Cela peut être le cas si vous traitez ces campagnes directement avec les éditeurs et que certains d’entres eux sont partis, ce qui semble étrange puisque chaque éditeur doit continuer à parler à son public. Même en été. Si vous utilisiez une plateforme de publishers comme Kwanko, ce ne serait pas le cas !

Mais disons que la plupart d’entres eux sont partis pendant cette période. Aucun d’entre eux ne dira non à plus d’investissement sur leur site. Comme dans la suggestion précédente, ils peuvent aussi programmer ces campagnes pour qu’elles se déroulent pendant cette période. Certaines des campagnes que nous menons chez Kwanko sont préprogrammées et nous avons des gestionnaires dédiés pour chaque éditeur au cas où une intervention serait requise. Les Gremlins pourraient même exister. Nous ne savons pas.

6. « Il est trop tôt pour planifier des campagnes de rentrée scolaire »

Selon Google, il y a environ 40 % des recherches sur ce sujet par voie mobile en été. Surpris ? Bon, si vous avez des enfants, ce n’est pas si surprenant.

Si vous avez quelque chose en lien avec cet intérêt, autant profiter de cette période pour faire connaître votre marque. Lancez-vous et marquez l’esprit de vos clients potentiels grâce à des campagnes publicitaires bien préparées.

De plus, selon cette autre étude, 77 % prévoient de commencer à réaliser leurs achats au moins 3 semaines avant le début de la rentrée. Vous n’êtes toujours pas convaincu par créer suffisamment de liens à l’avance ?

En conclusion

Si vous vous en tenez à la tradition, vous manquerez une période clé pour obtenir des revenus supplémentaires pour votre entreprise. Il y a encore des gens là, dehors, en été. Peut-être que certains seront sur une plage ou en voyage mais ils sont toujours vivants et vous pouvez toujours être en contact avec eux de multiples façons.

Même si vous n’êtes pas très sûr de cela, contactez notre équipe et voyez toutes les solutions que nous pouvons vous apporter. Soyez accompagné par des professionnels qui font cela depuis des années. Oui, même avant de décider si c’est une bonne idée de marquer l’esprit de vos clients pendant l’été.